Qui sommes-nous ?

Sous l’initiative de Mila Khyèntsé Rinpoché, nous sommes un groupe franco-suisse, réunis dès 2016 autour d’une intention commune : la création et la mise en œuvre de programmes de formation et de lieux de fin de vie dédiés à l’accompagnement du processus naturel de la mort.

Ce modèle universel a pour vocation d’être ouvert à tous et reproductible partout, quel que soit le pays ou l’appartenance spirituelle.


Mila Khyèntsé Rinpoché

Initiateur du projet, Paris, France

Ancien enseignant chercheur à Paris Sorbonne et à l’INALCO, Mila Khyèntsé a été reconnu comme tulku par un maître tibétain du Dzogchen et du Bouddhisme Tibétain, Tertön Lobsang Dargyé Rinpoché, qui l’a intronisé comme régent-détenteur de sa lignée.

Très engagé dans le dialogue inter-traditionnel, Mila Khyèntsé enseigne le Bouddhisme Tibétain et le Dzogchen en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Au travers de nombreux projets, il essaie de rendre accessible le chemin traditionnel asiatique à la pensée et aux besoins d’aujourd’hui.

« La mort est une question délicate et cruciale à l’heure actuelle dans nos sociétés. L’accompagnement en fin de vie, il ne faut pas s’en cacher, est en crise de nos jours. Le projet Ultimate Care a pour objectif d’apporter un nouveau regard, d’inspiration traditionnelle, sur les derniers instants les plus cruciaux de notre existence. Ce projet est novateur dans nos sociétés, car nous nous contentons généralement d’aborder les aspects pratiques du moment de la mort, sans véritablement nous pencher sur les besoins fondamentaux qui sont tout aussi importants. C’est pourquoi Ultimate Care est conçu pour que tous les acteurs de l’accompagnement à la vieillesse et à la mort se rencontrent et travaillent ensemble dans un objectif commun : faire des dernières années et des derniers instants de la vie une période extrêmement riche, bienfaisante et paisible pour tous.

C’est dans ce but-là qu’Ultimate Care Project a vu le jour et qu’il pourra s’épanouir et se développer grâce à vous. »


Stéphane Losey

Président de l’association UCP et porteur du projet

Suisse d’origine, Stéphane Losey est titulaire d’un diplôme de la Haute École de Travail Social de Fribourg et d’un postgrade en management de la Haute École de Gestion de Fribourg. Depuis trente ans, il occupe diverses fonctions dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle et notamment dans le développement et la gestion de projets.

Président de l’association suisse L’Esprit des Traditions jusqu’en 2019, il a contribué à faciliter le dialogue inter-traditionnel. Il est également engagé depuis plusieurs années, auprès de Mila Khyèntsé Rinpoché, dans le développement d’un certain nombre de projets, notamment celui d’un lieu consacré à la méditation dans les Pyrénées françaises.

« Que signifie bien mourir pour nous aujourd’hui ?

Cette question est universelle, mais elle va probablement susciter des réponses différentes pour chacun de nous selon nos souhaits et nos besoins.

S’intéresser à notre fin de vie soulève un grand nombre de questions pour lesquelles nous n’avons pas forcément toutes les réponses. En y regardant d’un peu plus près, nous pouvons découvrir que nous sommes démunis face aux questions plus intimes et fondamentales que suscitent la fin de vie et la mort.

De cette réflexion et ce constat, est né le projet Ultimate Care. Il réunit les conditions pour que chacun puisse prendre le temps de se préparer à la mort, de pouvoir être accompagné dans toutes les étapes et d’intégrer progressivement un lieu entièrement dédié à tous les aspects de la fin de vie et des derniers moments. Le cœur du projet Ultimate Care est que chacun puisse réaliser son chemin vers une mort sereine, naturelle et accomplie. »


You cannot copy content of this page